Accédez à l'extranet

 

Passerelle "by night"

Passerelle SNCF à Vaires-sur-Marne (77)

 

 



Fruit d'une reflexion longuement mûrie, chaque chantier est considéré, à juste titre, comme unique. A Vaires-Torcy, près de Paris, la passerelle sur les voies du futur TGV-Est en est l'illustration. La gare de Vaires existe depuis environ un siècle et a subi de nombreuses transformations. Dans le cadre d'un aménagement de la gare lié à une évolution du trafic, il fallait remplacer la passerelle devenue dangereuse. Après de nombreuses interventions auprès du maître d'ouvrage RFFen faveur d'une solution bois de la part de Bernard Rey, architecte au sein de la SNCF, "l'option bois" l'a emporté. En effet la SNCF avait abandonné les d'ouvrages de génie civil en bois depuis plus de 100 ans, privilégiant toujours l'acier et le béton. Prenant en compte ses contraintes de trafic, de sécurité, de coûts et de délais, la Direction de l'Ingénierie de la SNCF s'est donc tourné vers le bois pour ce chantier conséquent.
La passerelle se devait de répondre à plusieurs fonctions :
. Pour la ville, les piétons devait pouvoir traverser les voies et accéder de part et d'autre de l'agglomération
. Pour la gare SNCF comme desserte des quais pour Paris et la Province, avec installation d'escaliers et ascenseurs.
Cette réalisation a permis à la SNCF de re-découvrir le matériau bois qui répondait parfaitement à leurs contraintes de temps et de lieu.
Ce projet a été géré par le BET interne de la SNCF qui a fait le choix de s'entourer d'un BET Bois.

La passerelle de Vaires est constituée de poutres en lamellé-collé pré-taillées en usine (en Alsace), transportées par convois exceptionnels jusqu'au lieu d'assemblage. Les bois utilisés sont : le Douglas pour la structure (300 m3) et le chêne blanc pour le platelage (20 m3), la toiture est en zinc prépatiné, les protections anti-chutes sont en résille inox.
Le montage a été réalisé sur site à 300 m du lieu d'installation final. L'ensemble de la structrue a été assemblé sur place en un mois. Les dimensions de la passerelle sont de 50 m de portée, pour 9 m de largeur (dont 6 m de passage pour piétons) et 10 m de hauteur.
La mise en place fut réalisée en 24 heures, pour ce faire il a d'abord fallu renforcer le pont autoroutier pour qu'il puisse supporter le poids de la passerelle - 122 tonnes - en plus des deux remorques automotrices de 24 essieux et des deux grues de 750 tonnes chacunes (charge utile). Dans la nuit du samedi au dimanche le trafic SNCF a été interrompu de 22 heures à 6 heures le lendemain matin, afin de limiter au maximum la gêne occasionnée par le lancement de la passerelle pour les usagers.
La passerelle a été opérationnelle cinq semaines seulement après sa mise en oeuvre, temps nécessaire à la réalisation des travaux de finitions avant la mise en service : raccord des escaliers, mise en place des réseaux électriques et de la signalétique...


CNDB© CNDB© CNDB©
 1 
 2 
 3 
Assemblage de la structure en lamellé-collé, à 300 m du lieu d'installation  

Mise en place du mécano-boulonnage. Le montage à plus de 10 m du sol nécessite l'utilisation d'une nacelle.

 

 

La passerelle une fois la phase d'assemblage terminée. Elle va être déplacée de 300 m par 2 remorques automotrices de 24 essieux

 

 

 

 

 

CNDB© CNDB© CNDB©
 4 
 5 
 6 
0 h 30 : Levage par deux grues de 750 tonnes depuis le pont autoroutier qui a dû être renforcé pour l'occasion  
Mise en place sur les culées réalisées par le génie civil, la précision de la main de l'homme est nécessaire.  
5 h 30, la passerelles est en place, le trafic SNCF va pouvoir reprendre. Elle sera ouverte au public dans un mois.  

 

Interview > BERNARD REY .
  Architecte

" Je connais le bois depuis longtemps. Avant de travailler pour la SNCF, j'ai travaillé pour une importante société nationale de charpente industrialisées. J'y ai participé à l'élaboration de nombreux brevets.
La mise en oeurvre de cet ouvrage fut exceptionnelle, tout d'abord convaincre les décideurs de Réseau Ferré de France (RFF) sur une solution bois plutôt que acier ou béton. La rapidité de mise en oeuvre et le coût furent les arguments décisifs. L'appréhension était forte du côté de la SNCF, car depuis 1900 le bois dans les ouvrages de génie civil de la SNCF était absent. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. La passerelle de Vaires permet au tandem SNCF/RFF de disposer d'une référence significative pour leurs projets à venir.
La passerelle fut montée à proximité de la gare et les habitants, futurs utilisateurs ont pu la voir en gestation jour après jour..Ils étaient présents la nuit du lancement et jusqu'au derniers réglages de la passerelle au milieu de la nuit il y avait encore une centaines de voisins présents....Rien ne pouvait empêcher la mise en place de cet ouvrage, ni le trafic, ni le poids (122 tonnes) et encore moins un malheureux candélabre qui aurait pu gâcher le ballet des deux plus grosses grues en France.. Nous l'avons tronçonné dans l'urgence, le trafic ferroviaire reprenait à 6 heures du matin !
La taille de la passerelle est conséquente , 48 m de portée pour 10 m de haut. De plus pour des questions de confort des utilisateurs ainsi que pour la durabilité de la passerelle je souhaitais qu'elle soit couverte. Pour ce faire l'unique matériau possible était le lamellé-collé. Pour l'esthétique, le choix des essences s'est porté pour la passerelle sur le Douglas pour la structure et sur le chêne pour les circulations. Les bois n'ont reçu aucun traitement type vernis, sur mes préconisations, afin d'obtenir une belle patine qui sera différente en fonction des essences.
Contribuant non seulement à la requalification du quartier de la gare de Varies-Torcy, cette passerelle remplie parfaitement son cahier des charges d'usage ; accès à la gare et franchissement des voies facilité. Il est à noter que le nombre d'accidents corporels, chutes notamment est nettement inférieur que sur d'autres passerelles utilisant d'autres matériaux.



Coordonnées Chantier

 

Maître d'Ouvrage Réseau Ferré de France
délégation à Transilien


Bureau d'études Bois Sylva Conseil
Rond Point de Pardieu
63000 CLERMON FERRAND
Tél. : 04 73 26 30 77
Fax : 04 73 27 29 81

 

Architecte : Bernard Rey
BET interne SNCF


Entreprise : Mathis
Agence Nord
Responsable Mr Baudry
Tél. : 03 27 60 72 91

 

E-boutique
sample1

A LA UNE
BEPOS, Solutions bois

sample1

NOS PUBLICATIONS

 

 

Toute la documentation sur la construction et l'aménagement grâce au matériau boisEn savoir plus