Accédez à l'extranet

 

Du bois côté cour !

Paris (75)

 

 

Cette réalisation est un logement de type loft de 175 m² habitables dans une cour intérieure d'immeuble parisien. Sur cet emplacement se tenait un entrepôt de stockage de papier japonais et bureaux. Les propriétaires actuels ont acquis également le local commercial attenant à l'entrepôt et un bureau au rez-de-chaussée de l'immeuble. Ce local commercial a été cédé pour partie à la copropriété en échange de la cour intérieure afin de doter le nouveau logement d'un espace privatif type patio.

 

Le choix du bois est à l'initiative de l'architecte Patrick Joubard et validé par la configuration des lieux. Afin d'éviter une trop grande surcharge, le nouveau bâtiment créé dans la cour à été pévu en grande partie en ossature bois. Cette technique permet de libérer les espaces et de mettre en oeuvre des jeux de volumes du type : toiture courbe, verrière, mezzanine

 

La demande devait répondre à une suite de contraintes techniques et "environnementales" :

  • Un chantier en milieu habité, une cour avec un voisinage sensible au bruit
  • Un chantier en milieu urbain avec toutes les difficultés de stationnemenst et de livraisons propre à Paris
  • L'impossibilité d'accéder dans la cour avec un instrument de levage, avec des murs parfois de 4 m de hauteur

 


© DR © DR © DR
 1 
Plan de la partie neuve, tel que déposé en mairie
 2 
Plan du rez-de-chaussée, avec le patio central en vert, la partie réhabilitée à droite et la construction neuve en bois à gauche
 3 
Le "site" après démolition de l'entrepôt de cartonnage.


© DR © DR © DR © DR
 4 
  Côté gauche de la réalisation, dans le prolongement de la porte d'entrée  
 5 
La verrière donnant sur le patio et le palier du premier étage. Avec en perspective les immeuble mitoyens
 6 
Depuis le patio, vue sur la chambre de la partie réhabilitée. Rappel du bardage en Douglas non raboté.
 7 
    Vue depuis l'immeuble voisin.

 

 

Descriptif technique

Pour cette opération l'architecte et l'entreprise bois ont dû prendre en compte un certain nombre de particularités qui ont joué sur des choix techniques :

  • site déjà existant et exigu pour toutes manipulations et stockage
  • des contraintes fortes pour le montage et l'assemblage. Tout les plans ont été réalisés en amont et les matériaux sont arrivés au fur et à mesure selon un planning pré-établi.

Ce chantier, de la démolition à l'emménagement par les propriétaires a duré 9 mois.

Le logement s'articule autour d'un patio central, de très larges baies vitrées permettent à un maximum de lumière de pénétrer dans les bâtiments, malgré leur position encaissée au milieu des bâtiments environnants R+5. Elles offrent aussi un accès physique et visuel au patio véritable petit jardin dans l'esprit zen.

Le choix du bois en structure et en vêture n'a posé aucun problème pour l'obtention du permis de construire, "au contraire, nous avons été plutôt encouragés" explique Patrick Joubard.
Compte-tenu des contraintes parisiennes d'accès et de stationnement et de l'exiguïté de l'espace, les panneaux d'ossature n'ont pas pu être préfabriqués. En effet les éléments de structure dimensionnés suivant les plans d'exécution ont été livrés en vrac. L'entreprise Idiôme a assemblé sur place l'ossature.

Les panneaux d'ossature bois du premier étage prennent appui sur une poutre béton. Selon l'architecte cette poutre a permis de créer une très longue ouverture vitrée entre le séjour et le patio, et de reprendre l'ensemble des charges à l'étage et de minimiser l'épaisseur du plancher.

Le montage du mur de fond de 4m de hauteur a été complexe, le montage sur site a contraint la réalisation de trois modules de 3,50 m verticaux :" Pour les mettre en place il fallait faire pivoter sur toute la hauteur. Un point de grande difficulté car nous n'avions pas la possibilité de faire venir un engin de levage dans cette cour". Ce sont 180m² de murs à ossature bois qui ont été mis en place selon les principes constructifs de Maisons Bois Outils Concept (MBOC)© :

  • lisse basse et traverses hautes et basses des montants de section 45 x 120,
  • un contreventement en OSB de 9 mm,
  • des poteaux de 200 x 200mm
  • feutre bitumeux, étrésillons, pare-pluie, liteaux et grille de ventilation.

La verrière est en bois à l'intérieur et en aluminium à l'extérieur. Chaque vitrage à une hauteur de 3m, dans l'esprit des toitures parisiennes.
La couverture zinc à joints debout a été réalisée grâce à du zinc prépatiné. la ventilation se fait à l'égoût et au faîtage.
L'ensemble des menuiseries bois/alu est spécialement conçues pour des modules MBOC. Elles sont en aluminium galbé, laqué noir pour l'extérieur et en pin naturel pour l'intérieur. Les menuiseries habillent le linteau, l'appui et les deux tableaux. La jonction avec le bardage à été réalisée avec une corniche profilée avec la menuiserie.

© DR © DR © DR
 8 
Le patio et le salon au fond
 9 
Le salon qui fait la part belle au vitrage, et qui offre une belle ouverture sur l'ensemble.
 10 
Le puit de lumière permet de prolonger l'éclairage naturel dans la partie salon et 1er étage.


Coordonnées

 

Maître d'ouvrage : Propriétaire privé
75017 Paris


Architecte : Patrick JOUBARD
5, avenue Fayolle
94300 VINCENNES
Tél : 01 43 74 72 18
e-mail : patrickjoubard@noos.fr
Site internet :www.melodesign.fr

 

Entreprise pour les lots ossature bois, charpente, couverture : IDIOME
11, rue Paul Lefèvre
92170 VANVES
Tél : 01 46 48 99 85

E-boutique
sample1

A LA UNE
SEQUENCES BOIS 105

sample1

S'ABONNER À SÉQUENCES BOIS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toute la documentation sur la construction et l'aménagement grâce au matériau boisEn savoir plus