Accédez à l'extranet

 

Les Industries du bois

La filière forêt et bois est riche d’industries qui interviennent tout au long du processus de transformation de la matière première aux produits finis.

 

La filière bois emploie 173 000 salariés et réalise 33 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans les entreprises de 20 salariés ou plus.

Un artisanat puissant la renforce avec 58 000 salariés et 7 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Cette filière, très hétérogène, regroupe des activités relevant de l’agriculture et de l’industrie et présente la caractéristique d’être implantée sur l’ensemble du territoire.

Les exploitations forestières et les scieries côtoient les entreprises du travail du bois, du meuble, et de l’industrie papetière, largement prépondérante. Cette filière se compose ainsi d’industries de main-d’œuvre et de process. Les débouchés des secteurs situés dans la « deuxième transformation » de la filière se concentrent dans les activités du commerce ou de la construction.

 

La première transformation

 

Les scieries

Une fois coupé, le bois est vendu aux scieries, papetiers, coopératives. Là, il est scié et traité. Le principal débouché de la sylviculture est la scierie : environ 60 % des grumes sont à destination des scieries.

Les scieurs cherchent de plus en plus à valoriser la matière première et s’intéressent de plus en plus aux techniques de collage, d’aboutage, traitements divers et variés…

La variété de la forêt française favorise la richesse des sciages. De plus, les scieurs français sont capables de s’adapter et de produire plusieurs types de produits : fortes sections, grandes largeur ou dimensions spécifiques à l’inverse des grandes scieries scandinaves qui sont très standardisées.

Le chiffre d’affaires des scieries est de 1 960millions d’€ en 2006 (source Sessi)

Par contre toute la production de grumes n’est pas transformée dans l’hexagone, il s’agit principalement des grumes de feuillus qui sont achetées en France et exportée.

Les produits des scieries sont directement destinés aux entreprises de mise en œuvre, à la menuiserie industrielle et aux fabricants de parquets, lambris, baguettes et moulures. Mais les scieries vendent aussi aux fabricants de palettes, aux industries de l’ameublement et aux papetiers.

 

L’industrie des panneaux

Les industries de panneaux dont la taille moyenne est de 125 salariés, évoluent dans un environnement économique très concurrentiel.

Les panneaux de particules sont omniprésents dans notre quotidien. Et ils devraient l’être de plus en plus car cette industrie est en plein développement. Beaucoup au sein de la filière voit en elle une filière de récupération et de valorisation, elle permet en effet de récupérer les déchets de bois non exploitables pour en faire des panneaux. L’industrie des panneaux intéresse particulièrement le secteur du bâtiment, qui représente 50 % des débouchés, l’ameublement (40 %) et enfin l’emballage et l’affichage.

Mais des évolutions sont attendues car les industriels de l’ameublement souhaitent voir se développer des panneaux à particules à faible impact environnemental. Une recherche collective européenne DIPP, se réunit à 25 depuis 2005. A terme il s’agit d’usiner des panneaux plus respectueux de l’environnement : meilleure utilisation des ressources renouvelables, moins d’émissions de COV, moins d’énergie lors du transport.

Les panneaux sont aussi de plus en plus utilisés en construction, quelques industriels étrangers ont développés des panneaux de structure, panneaux contre collés, très performants qui sont de plus en plus utilisés pour leur qualité et leur facilité de mise en œuvre. Ces panneaux sont constitués à partir de planches d’épicéa empilées en couches croisées et collées entre elles, les industriels sont très attentifs à la provenances du bois (certifié) et à la qualité des colles employées.

,

 



Bois sortant de la scierie prêt à l'emploi


Du bon usage des panneaux, les qualités accoustiques des panneaux en bois sont particulièrement appréciées pour les salles de concerts.

 

 

E-boutique
sample1

A LA UNE
BEPOS, Solutions bois

sample1

NOS PUBLICATIONS

 

 

ETUDE DE CAS : Bois local dans la construction publique et démarches territorialesTélécharger l'étude de cas