Accédez à l'extranet

 

Les technologies du bois énergie

Actuellement, l'offre commerciale en matière de technologies de chauffage au bois propose une grande diversité de choix.
Des solutions adaptées aux besoins modernes couvrent tous les besoins en chaleur et en eau chaude sanitaire. Tout cela grâce à d'énormes progrès en matière d’innovations technologiques et de designs.

Les principales innovations technologiques des appareils bois-énergie :
 - maîtrise des apports en air grâce à la fermeture des foyers,
 - maîtrise des apports en combustible grâce à l’alimentation automatique du foyer,
 - maîtrise de la combustion grâce à la régulation et à l'amélioration de la qualité du combustible (granulométrie et humidité)

 

Le bois-énergie s’adresse à trois types d’utilisateurs :

Les particuliers

 

En France, le bois représente 20% de l’énergie thermique utilisée dans l’habitat.
Prés d'un ménage sur deux est équipé d'un appareil de chauffage aux bois, soit un parc de 6,750 millions d’appareils et 1,4 millions de cheminées ouvertes.
La consommation de bois de chauffage en bûche est estimée au niveau français à 51 millions de stères, soit 8,6 millions de tep par an.
Il existe une multitude de possibilités pour utiliser le bois-énergie au niveau domestique.

En savoir plus

Les entreprises acteurs des filières de la forêt, du bois, des déchets et de l’agriculture

 

L’industrie du bois, lors de chaque étape de la transformation du bois génère des sous produits (de 10 à 70%). Ces sous-produits se présentent sous différentes formes : les écorces, les sciures et copeaux, les chutes courtes et chutes diverses. Une partie de ces déchets de bois peut être valorisée en interne dans l’entreprise pour le chauffage des bureaux, des ateliers, pour la production de chaleur pour le séchage du bois, pour la production d’électricité, ou éventuellement pour le chauffage des habitations voisines.

En savoir plus

Les collectivités

 

La chaleur produite grâce à une chaufferie bois-énergie peut être utilisée dans l’habitat collectif, le tertiaire, les réseaux de chaleur urbain et rural. Ces chaufferies automatiques sont alimentées par les produits connexes de l’exploitation forestière et de l’industrie du bois disponibles localement  (écorces, sciures, plaquettes forestières, granulés et bois de rebut).

En savoir plus

E-boutique
sample1

A LA UNE
BEPOS, Solutions bois

sample1

NOS PUBLICATIONS

 

 

ETUDE DE CAS : Bois local dans la construction publique et démarches territorialesTélécharger l'étude de cas