Accédez à l'extranet

 

L'industrie papetière

La fabrication du papier, uniquement fabriqué à partir d'éléments ligneux, est un secteur important tant d'un point de vue de volume que financier. Toutes les entreprises de ce secteur sont côtées en bourse et ont développé des stratégies de groupes internationaux.

 

Les entreprises de ce secteur fabriquent de la pâte à papier et du papier-carton, les produits sont destinés à des utilisations variées dans plusieurs domaines : édition, papeterie, emballage et hygiène.
Les entreprises de 20 salariés ou plus emploient 18 300 personnes et génèrent un chiffre d'affaires de 6,2 milliards d'euros (2008). Ce secteur est concentré : un tiers des sociétés rassemble 75 % des effectifs et 80 % du chiffre d'affaires. Par ailleurs, plus des trois quarts des entreprises relèvent de groupes, contrôlés pour la plupart par des capitaux étrangers. Les usines de fabrication sont réparties sur l'ensemble du territoire mais en particulier dans trois régions : Rhône-Alpes, Lorraine, et Aquitaine, qui regroupent 40 % des effectifs.

Au cours de la décennie 2000, la baisse de la demande, conjuguée à une hausse des prix des matières premières et de l'énergie, ont considérablement alourdi les charges des entreprises et amoindri leur rentabilité. Pour faire face à ces difficultés, cette industrie s'est engagée en 2006, à réduire ses capacités de production pour ramener l'offre au niveau de la demande par le biais d'importantes restructurations.

Les industriels réalisent d'importants investissements pour améliorer leur productivité et rester compétitifs au niveau international. Les investissements résultent également de l'introduction de nouvelles technologies afin de réduire leur impact sur l'environnement.

 

L'industrie papetière utilise pour 70 % de ses approvisionnements en bois des sous-produits de la forêt et participe ainsi à la gestion des espaces forestiers français. Le reste de ses approvisionnements en bois provient de chutes de scierie, assurant ainsi la valorisation de ce type produits. Le bois utilisé est à plus de 90% d'origine française, il s'agit pour 61% de bois résineux et 39% de feuillus.
En 2007, 2,3 millions de tonnes de pâtes à papier ont été produites en France, ce qui représente 61 % de la consommation totale de pâte à papier de l'industrie papetière française.

 

Sur les 10 dernières années la consommation de papiers et de cartons s'est accrue en France d'1%. Plus de 50% de la production française est exportée.

Les papiers et cartons consommés en France se répartissent de la manière suivante :

  • 48% sont des papiers à usages graphiques,
  • 43 % des papiers d'emballage et de conditionnement,
  • 7% de papiers d'hygiène.

 

Recyclage

Cette industrie tire également sa matière première des papiers et cartons récupérés et recyclés. Elle augmente en 2006 de 3 %. Avec un taux de recyclage supérieur à 60 %, cette industrie se hisse au premier rang en France. De même, la nature des énergies utilisées dans le processus de fabrication a beaucoup évolué. La part de la biomasse dans la consommation nette atteint 44 % en 2006, contre 37 % en 2005.

 

 

 

 

E-boutique
sample1

A LA UNE
SEQUENCES BOIS 105

sample1

S'ABONNER À SÉQUENCES BOIS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ETUDE DE CAS : Bois local dans la construction publique et démarches territorialesTélécharger l'étude de cas