Accédez à l'extranet

 

Portail et clôture

Le bois pour délimiter un espace naturel

 

Clôture

 

La clôture matérialise notre espace extérieur. Elle ajoute une touche de personnalisation.

 

Styles et dimensions

 

En règle générale, c'est la hauteur du portail qui détermine la hauteur de la clôture. Les clôtures de 1,50 à 2,60 m de haut permettent l'isolation phonique et visuelle, tandis que les soubassements de 0,40 à 1 m de haut surmontés d'éléments ajourés favorisent le contact et participent au décor.
Pour la plupart en résineux traités classe 4, pré-montées sur panneaux et fixées sur des poteaux, les clôtures sont fabriquées à partir :

  • de lames rabotées 4 faces arrondies ou appointées d'environ 20 mm d’épaisseur sur 75-95 de largeur
  • de demi-ronds d'environ 55 mm de diamètre
  • de rondins d'environ 60-90 mm de diamètre

 

Selon le style de l'habitation, on choisira :

  • la clôture à lisses aux lames ou barreaux horizontaux fixés sur des poteaux
  • la clôture à travées aux lames ou barreaux verticaux, fixés sur des lames de soutien et/ou maintenues par des lisses hautes et basses
  • les croisillons aux lames ou demi-ronds fixés sur des poteaux

 

Alternativement, on préfèrera :

  • les tresses et palissades en osier sec ou vivant, une solution idéale pour la clôture en limites séparatives (c'est-à-dire entre votre terrain et ceux de vos voisins)
  • les haies vives dont les arbres sur pieds (cyprès, lauriers, troènes, sapins…) ne forment pas une clôture au sens administratif, mais offrent assurément les plus beaux écrans

 

 

Pose et conditions

 

Pour une bonne tenue de la clôture, la longueur des poteaux doit être 2 fois celle des éléments de clôtures. La distance entre poteaux dépend du système de fixation (équerres métalliques et/ou clous galvanisés) et de la largeur de la clôture.

En limite séparative, sauf s'il y a entente préalable entre voisins :

  • la clôture est posée sur le terrain de celui qui la met en place et non sur la limite séparative
  • la hauteur de la clôture doit respecter les usages locaux et plans d'urbanismes consultables en mairie ou à la préfecture départementale. En règle générale, la hauteur est de 3,20 m dans les villes de plus de 50 000 habitants et 2,60 m dans les autres
  • seul celui qui décide d'implanter la clôture en assume les frais. Lorsque la clôture est édifiée à cheval sur la limite séparative et mitoyenne au jour de sa construction les deux parties peuvent être contraintes à partager les frais

 

 

Des bâtiments qui respirent

 

Grâce à leurs excellentes performances en matière d'isolation thermique, ces constructions assurent un confort optimal en toutes saisons et répondent facilement aux critères exigés aujourd’hui par les nouvelles règles issues du Grenelle de l’Environnement (octobre 2007).

Les parois constituées de matériaux organiques contribuent de manière décisive à obtenir un climat d'habitation confortable, grâce à leur capacité à absorber et à restituer l'humidité de l'air ambiant.

 

Portail et protillon

 

Manuel ou motorisé, le portail peut être  soit coulissant, soit à deux ou trois vantaux. Attention, les vantaux ne doivent pas empiéter sur la voie publique.

 

Essences et styles

 

Le choix de l'essence dépend souvent du budget. Par ordre de prix croissant, on trouve des portails en :

  • pin et sapin du Nord autoclavés
  • bois exotiques imputrescibles
  • chêne ou châtaignier de pays

 

Le style est fonction de l'habitation. Le portail peut être :

  • plein ou ajouré avec des lames à une ou deux pentes, en biais, arrondies
  • droit ou galbé avec une traverse concave, convexe ou en chapeau de gendarme
  • plan ou à motifs (pointe de diamant…)

 

 

La pose

 

La pose d'un portail est soumise aux éléments de support :

  • Les supports ne sont pas en place : on peut acquérir un portail de taille standard auquel s'ajusteront deux poteaux de bois ou piliers maçonnés dont l'écartement est d'au moins 2,5 m pour le passage d'un véhicule, idéalement de 3 m pour les manœuvres éventuelles et les véhicules plus importants

 

  • Les supports sont déjà en place. L'acquisition d'un portail standard ou sur mesure est définie en fonction :
    • de la largeur entre les deux poteaux dont on retient sur plusieurs mesures la cote la plus faible
    • de la hauteur sous le chapiteau des poteaux dont la cote indique la hauteur maximale du portail

 

 

Terrain en pente

 

Si le terrain est en pente entre les deux poteaux, les cotes seront prises en 3 points (hauteur sous chapiteau du poteau droit et gauche + hauteur de pente à mi-portail). Il est en outre nécessaire de penser à prévoir le dégagement latéral le long de la clôture.

 

 

Entretien

 

Le bois est un matériau durable et vivant, qu'il faut protéger de l'humidité, des rayons U.V. et des insectes xylophages. Pour ce faire, on veillera :

  • à la bonne conception du portail qui doit comporter une gorge pour l'écoulement des eaux pluviales et si possible une barre de contreventement qui rigidifie l'ouvrage et évite sa déformation saisonnière
  • à un entretien régulier à l'aide d'une lasure bois uniquement, couvrante et non filmogène, qui offre des propriétés hydrofuges, fongicides et insecticides

 

 

Pour construire un portail

 

Délimiter sa propriété nécessite une grande précaution quant au respect des différentes règles et autorisations dont il faudra vous munir. Renseignez-vous avant de vous lancer. L'édification d'un portail dépend de la clôture qui l'accompagne. Ces conditions sont définies par le Code civil et le code de l'urbanisme :
Chacun a le droit d'ériger une clôture (art. 647 du Code civil) à condition de respecter quelques règles :

  • Plus besoin (depuis 1986) de permis de construire
  • Vous devez remettre une déclaration de travaux aux services municipaux (formulaire Cerfa n°10073*01). Délai d'instruction : un mois.
  • Mitoyenneté : ne pas déranger le voisinage (en cas d'enclavement notamment)
  • Distances minima à respecter par rapport à la limite du terrain

Les obligations du propriétaire :

  • Hauteur max. autorisée (art. 663 code civil) : 3,20 m (villes de plus de 50 000 hab.) et 2,60 m dans les autres localités. Un village peut fixer ses propres normes de hauteur pour les murs d'enceinte : se renseigner.
  • Limitation également quant aux matériaux utilisés, la couleur, etc.
Ne pas hésiter à prendre conseil auprès de la DDE ou des CAUE (Conseils d'architecture de l'Urbanisme et de l'Environnement)

 

 


 

 


Dépliant portail et cloture
à télécharger

 

 

 


 

 

 

 


 

 

 

 

DOCUMENT TELECHARGEABLES
POUR ALLER PLUS LOIN
E-boutique
sample1

A LA UNE
SEQUENCES BOIS 105

sample1

S'ABONNER À SÉQUENCES BOIS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toute la documentation sur la construction et l'aménagement grâce au matériau boisEn savoir plus